Attention la saison de la bronchiolite débute !

La bronchiolite du nourrisson arrive. Voici un point complet pour vous permettre de mieux connaître ce virus qui empoisonne la vie des tout-petits et tout faire pour l’éviter

Bébés à risque ou fragiles

Si votre bébé est né prématurément, à une maladie pulmonaire ou une malformation cardiaque, il est peut-être plus fragile et se défend mal contre les virus de la bronchiolite.
Comme pour tous les enfants, des mesures simples de prévention existent, parlez-en avec votre médecin.

petite photo BB

L’épidémie du VRS court d’octobre à mars

* Le Virus Respiratoire Syncytial (VRS) est le principal agent infectieux de la bronchiolite. Il est responsable d’épidémies en automne et en hiver.
* Chez le nourrisson, l’infection touche les petites bronches et peut entraîner des difficultés respiratoires.

La bronchiolite débute par un simple rhume qui se transforme en gêne respiratoire. Votre bébé peut parfois avoir de la fièvre.

Elle se transmet très facilement

  • L’infection est très contagieuse
  • Le virus se transmet par la salive, la toux, les mains et les objets contaminés

Un rhume dans l’entourage peut provoquer une bronchiolite chez le nourrisson.

Ce qu’il faut savoir pour éviter la contamination

Chez les enfants à risque ou fragiles, outre la poursuite d’un allaitement maternel, la meilleure prévention consiste à éviter tout contact avec des personnes infectées :

  • Eloignez les personnes présentant des signes d’infection respiratoire (rhume, grippe, toux…) à plus d’un mètre
  • Evitez les lieux publics très fréquentés (magasins, transports en commun …) et retardez, si possible, l’entrée en crèche. Ne réunissez pas trop de personnes autour du bébé
  • Evitez d’embrasser les bébés sur le visage, d’échanger sans lavage préalable dans la famille, les biberons, les tétines…
  • Respectez les mesures d’hygiène (lavage des mains avant de s’occuper du bébé et après…)
  • Portez un masque si vous avez le rhume
  • Respectez les bronches de votre bébé : ne fumez pas, il se défendra mieux contre les virus
  • Aérez la chambre quotidiennement et maintenez-la à une température n’excédant pas 19°C

Après une discussion avec le médecin, celui-ci pourra, pour certains nourrissons seulement, proposé d’autres mesures préventives spécifiques de la bronchiolite.

6 signes à surveiller chez le bébé fragile

  • Le nez coule et le bébé a du mal à respirer, même après un nettoyage méticuleux
  • Il fait du bruit en respirant (sifflement)
  • Il tousse
  • Sa respiration est rapide
  • Il a du mal à téter ou à boire ses biberons
  • Il est très agité et dort mal

Des troubles digestifs et une fièvre peuvent parfois être présents.

Si votre nourrisson présente des signes qui évoquent une bronchiolite, consultez votre médecin ou les urgences pédiatriques.

Votre bébé est malade ?

S’il est malade, vos gestes sont essentiels :

  • Lavez son nez de façon répétée avec du sérum physiologique
  • S’il ne finit pas ses biberons, n’hésitez pas à les lui redonner un peu plus tard
  • Proposez-lui souvent à boire un peu d’eau
  • Placez l’enfant an position semi-assise, en relevant la tête du matelas
  • Ne le couvrez pas trop
  • La chambre doit être bien aérée et l’air pas trop sec
  • Ne fumez pas
  • Surveillez la respiration, la température, la bonne prise des biberons, le comportement, l’absence de diarrhée

N’hésitez pas à revoir votre médecin qui :
- Sait diagnostiquer et traiter la bronchiolite de votre bébé.
- Peut prescrire des séances de kinésithérapie respiratoire et, si l’état de l’enfant le nécessite, vous orienter vers l’hôpital.

Les antibiotiques ne sont pas indiqués en première intention en dehors de complications (otite aiguë …). Ils n’ont aucun effet sur les agents viraux responsables de la bronchiolite.

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 2 = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>