Des solutions pour dynamiser vos murs

Les murs blancs peuvent, à l’instar des pages blanches pour les écrivains, devenir une véritable hantise pour ceux qui se retrouvent confrontés à eux. Comment en effet réussir à les habiller ?
Peinture, toile tendue, papier-peint, photos, objets décoratifs… De nombreuses solutions existent pour « réveiller » les murs de votre intérieur.

La toile tendue imprimée

c Alyos

© Alyos

La solution : La toile tendue imprimée reste sans conteste « la » solution la plus décorative. Grâce à elle, l’on peut en effet faire figurer sur les murs de gigantesques motifs (jusqu’à 5 mètres de large). Résultat : ils se transforment en véritables tableaux.

Si la solution n’est pas nouvelle, elle s’est considérablement étoffée en termes de motifs. Aujourd’hui, le choix proposé va de la simple image aux œuvres réalisées par de jeunes artistes, photographes ou designers. Pour les particuliers, c’est la possibilité de donner une vraie valeur ajoutée artistique à leurs intérieurs. Via un partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux, la société Alyos (voir produit ci-contre) leur offre même la possibilité de vivre entourés de leurs tableaux préférés.

Les avantages : Parce qu’elle couvre un mur dans son intégralité, cette solution est idéale pour dissimuler d’éventuels défauts. A l’inverse, en cas de murs en parfait état, elle est également envisageable puisque totalement indolore. Les murs ne sont pas abîmés.

A noter que l’on peut y intégrer les éléments techniques ou décoratifs nécessaires (spots, VMC..) ce qui garantit un très beau rendu visuel.

Le coût : Comptez à partir de 150 € le m², fourni, posé pour un mur ou plafond tendu imprimé et à partir de 160 € le m², fourni, posé pour un système acoustique hautes performances, revêtement imprimé sur mesure.

Le color zoning

c castorama

© Castorama

La solution : C’est l’une des tendances actuelles les plus en vogue dans le milieu de la décoration : le color zoning, également appelée « peinture par touches » ! De quoi s’agit-il ? Tout simplement de choisir une couleur acidulée et de s’en servir pour peindre une zone aux contours bien délimités sur un mur blanc.

Pour réussir à dynamiser le mur, cette zone n’adopte pas une forme conventionnelle. Ci-contre, le parfait exemple : la zone vient créer un mur dans le mur et déborde jusque sur la fenêtre. Un glissement qui interpelle et donne de la personnalité aux lieux. On peut aussi imaginer un rond de peinture qui se détache sur le mur au-dessus du lit de manière à créer une tête de lit.

Les avantages : On apporte de l’originalité avec très peu de moyens et si l’on s’en lasse, on peut facilement remettre le mur en blanc.
Le coût : 22, 95 € le pot de peinture 0,5 L Tollens acrylique « Suprême », couleur Bleu lagon. (produit en vente chez Castorama)

Le color zoning (suite)

c Leroy Merlin

© Leroy Merlin

La solution : Même technique de peinture qu’à la page précédente mais dont nous découvrons ici un autre exemple de mise en œuvre. Ici, plusieurs zones se combinent pour s’adapter à l’architecture du lieu et définir les espaces. Les couleurs choisies sont vives ce qui confère à la pièce une incroyable vitalité.

Si les zones suivent un rythme vertical ici, elles peuvent également être peintes à l’horizontale. Elles pourront ainsi mettre en valeur des frises, moulures et même des soubassements.

Pour agrandir la pièce, l’on peut également les prolonger sur les plafonds voire pourquoi pas sur le sol.

Les avantages : Outre l’aspect financier, particulièrement avantageux de cette solution, l’on peut retenir sa réversibilité. Le jour où l’on se lasse des couleurs, on peut en effet revenir à une page blanche facilement.

Le coût : à partir de 19,90 € le pot de 2,5 L de peinture murale, aspect satin (en vente chez Leroy Merlin)

Le papier-peint trompe l’oeil

c A3P AS Creation

© A3P AS Creation

La solution : Le papier-peint reste sans conteste l’un des produits incontournables pour habiller les murs. On l’utilise plutôt par lé, autrement dit, par bande, de manière à éviter l’effet massif étouffant. Grâce aux améliorations techniques de ces dernières années, on arrive à des résultats bluffants tant ils sont proches de la réalité. Marbre, vieux bois, carrelage… On trouve de tout ce qui permet de changer complètement l’apparence de son intérieur mais aussi, souvent, de le réchauffer.

Ici, un papier-peint imitation pierre naturelle… Le matériau est presque plus vrai que nature !

Les avantages : Le papier-peint vinyle sur intissé
(comme présenté ci-contre) permet de tapisser une pièce de 20 m2 en trois heures, sans encollage préalable du papier. Il est donc extrêmement facile à mettre en œuvre !

Le coût : à partir de 39,90 € le rouleau de 10,05 m x 0,53 m. (produit signé AS Création)

Le papier-peint panoramique

c Neodko

© Neodko

La solution : Outre le papier-peint trompe l’œil, on a récemment vu débarquer sur le marché les papiers peints panoramiques et, en prime, personnalisables. Dimensions, couleurs, styles… Tous les paramètres sont modifiables de manière à obtenir un décor unique parfaitement adapté aux dimensions de son mur. En général, les éditeurs font appel à des graphistes qui, en collaboration avec des architectes d’intérieur, imaginent des motifs et des dessins en fonction des goûts des clients.

A noter que les produits se présentent sous la forme de rouleaux ce qui facilite la pose.

Les avantages : Le principal avantage de ce genre de produits est que le motif ne se répète pas. Comme les toiles tendues imprimées, l’on peut ainsi reproduire l’image de son choix à l’échelle de son mur.

Le coût : à partir de 179,01 €, dimensions 250 x 240 cm de large chez Neodko.

Les petits objets décoratifs muraux

c Fly

© Fly

La solution : Les objets décoratifs muraux sont une valeur sûre pour rendre un peu plus vivants ses murs. Trophées de chasse revisités, papillons, fleurs… De nombreux produits sont proposés cette saison dans une large gamme de coloris.

Ici, un set composé de petits papillons blancs. Disposé sur un fond violet, il est particulièrement bien mis en valeur. Grâce à lui, le mur gagne en légèreté.

Les avantages : On apprécie la facilité de pose : la plupart des éléments de ce genre se collent directement sur le mur via un adhésif. On note également la liberté laissée à l’utilisateur : chacun peut en effet créer sa propre composition et adapter ainsi le décor à son intérieur et à ses envies.

Le coût : 14,90 € le set (en vente chez Fly)

L’accumulation de cadres photos

c Leroy Merlin 2

© Leroy Merlin

La solution : Au lieu d’éparpiller ses cadres photos aux quatre coins de son intérieur pourquoi ne pas les regrouper ? L’idée est on ne peut plus simple mais le résultat est du plus bel effet ! L’on choisira plusieurs modèles de cadres que l’on placera – comme ci-contre – autour d’un même axe vertical.

Pour plus d’originalité, l’on peut varier les formats mais aussi les styles de cadres.

Et pour un résultat harmonieux, il est conseillé de placer les plus grands cadres au centre, puis de compléter vers l’extérieur par de plus petits cadres.

Les avantages : L’on peut changer de décoration en un clin d’œil en intervertissant les cadres de temps en temps ou en changeant les photos à l’intérieur. L’on peut adapter la décoration en fonction de ses moyens : les petits budgets opteront pour des cadres en bois brut à peindre soi-même. Les autres pourront accrocher des cadres à la monture plus recherchée.

Sans oublier que l’on profite quotidiennement de ses bons souvenirs de vacances !

Le coût : à partir de 2,90 € le cadre en bois brut (produit en vente chez Leroy Merlin)

Source :

www.maisonapart.com

Cet article a été rédigé dans la catégorie Déco.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 8 = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>