Apprenez à vos enfants les bonnes habitudes alimentaires

Le saviez-vous ? Votre enfant apprend et prend les bonnes habitudes alimentaires entre 18 et 36 mois

Dans cette période charnière de l’évolution de votre, l’alimentation…
L’éducation nutritionnelle doit débuter très tôt. La période clé se situe entre 18 et 36 mois, lorsque bébé devient un enfant. C’est durant cette phase charnière qu’il acquiert l’autonomie, construit sa personnalité et change de stature. C’est donc à ce moment qu’il faut poser les bases de la nutrition, afin notamment qu’obésité, diabète ou hypertension ne prennent racine.

enfant mange c magicmaman.com

© magicmaman.com

L’apprentissage nutritionnel : le plus tôt possible

Bien nourrir son enfant dès le plus jeune âge est essentiel. On sait aujourd’hui que le mode d’alimentation au début de la vie peut influencer l’état de santé à l’âge adulte. Ainsi, les erreurs nutritionnelles commises dans l’enfance sont en relation avec le développement de certaines maladies de l’adulte : l’obésité, le diabète de type 2, l’hypertension artérielle, les maladies vasculaires, l’allergie, les troubles du comportement alimentaire, etc.
Il est donc important de ne pas négliger l’alimentation durant l’enfance, et c’est entre 18 et 36 mois que tout se joue.

Pourquoi est-ce une étape nutritionnellement si importante ?

De 18 à 36 mois, l’enfant quitte le statut de bébé pour atteindre celui de petit enfant.
Durant cette période, il acquiert des comportements et des compétences déterminantes pour l’avenir. Il devient autonome, il construit son identité, sa propre personnalité et prend ses repères sociaux.
Il veut manger comme les grands et à 18 mois, 75% des enfants deviennent sélectifs dans leur alimentation. Ils annoncent clairement ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas, ou plutôt, ce qu’ils veulent et ce qu’ils ne veulent pas.
Parallèlement, la stature change considérablement : sa taille augmente de 20 cm, soit de 20%, et son poids de 4 à 5 kg, soit de 40%.
On comprend dès lors pourquoi, durant cette période, la façon d’alimenter son enfant est particulièrement importante.

Mais attention, les besoins de l’enfant restent spécifiques et doivent suivre la croissance.
Il faut donc avancer sans pour autant brûler les étapes.
De même, il convient de tenir compte du niveau de maturation du système digestif.

enfant qui c grandiravecnathan

© grandiravecnathan.com

Faire des repas des moments d’échanges et de plaisirs

Nourrir son enfant ne doit pas être contraignant pour les parents ni une torture pour les enfants. Selon une enquête réalisée en 2005, où 23 foyers de bébé de 18 à 36 mois ont été filmés discrètement au moment de la prise des repas, ce n’est pas toujours la fête à table ! A l’opposé des aspirations des mères, les repas sont plutôt des moments de contrainte où les sourires sont rares. Dans la réalité quotidienne, l’objectif premier est de faire manger son enfant, même si les compromis sont nombreux et au final l’alimentation nutritionnellement peu satisfaisante. Quant aux échanges, ils sont souvent absents (télé, jeux). On est loin du moment plaisir.

En conclusion

Même si l’enfant a encore des besoins spécifiques, l’alimentation entre 18 mois et 36 mois ne doit surtout pas être négligée. C’est durant cette période que les parents doivent commencer l’apprentissage alimentaire de leur enfant.
Source : e-sante.fr

 

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


1 + 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>