La fête des lumières à Lyon du 6 au 9 décembre 2013

Lyon s’illumine du 6 au 9 décembre 2013 : c’est la Fête des Lumières

Tous les ans début décembre Lyon s’illumine pour la Fête des Lumières. De la place Bellecour  à celle de la République, du vieux Lyon aux quais de la Saône et du Rhône, l’émerveillement vous guette.

fete des lumieres 2

Dans chaque quartier, les façades, les ponts, les édifices s’illuminent et prennent des tons orangés, violacés ou bleutés soulignant leurs détails architecturaux. Plus de 80 sites sont ainsi embrasés par un faisceau de LED, de lasers, d’images de synthèse.

fete des lumieres 3 fete des lumieres fete des lumieres_2010_09

Le saviez-vous ?

La fête des lumières est une manifestation populaire qui se tient à Lyon le soir du 8 décembre, date à laquelle est célébrée l’Immaculée-Conception.
Confusion sur son origine
Souvent le mélange des vœux à la Vierge et l’oubli des dates fait remonter l’origine des Illuminations, voire la création de la Basilique Notre-Dame de Fourvière, à un vœu prononcé après une épidémie de peste qui aurait sévi en 1643.

Voici donc la véritable histoire de la Fête des Lumières

En 1852, est inaugurée la statue de la Vierge Marie érigée sur la chapelle de la colline de Fourvière.
L’inauguration de la statue aurait dû avoir lieu le 8 septembre 1852, jour de la fête de la nativité de la Vierge et date anniversaire du vœu des échevins de 1643. Mais une crue de la Saône aurait empêché qu’elle fût prête ce jour-là et que la cérémonie s’effectuât.
L’inauguration est reporté à la date du 8 décembre 1852.
Les jours qui précèdent l’inauguration, tout est en place pour les festivités :
La statue de la vierge doit être illuminée par des feux de Bengale, on prévoit des feux d’artifices depuis le haut de la colline de fourvière et des fanfares vont jouer dans les rues.
Les notables catholiques lyonnais proposent d’illuminer les façades de leurs maisons comme cela se fait traditionnellement pour les grands évènements (entrées royales, victoires militaires…).
Mais voilà que, le 8 décembre au matin, un violent orage s’abat sur Lyon. Le maître des cérémonies décide aussitôt de tout annuler et de reporter les réjouissances nocturnes au dimanche suivant.
Finalement, le ciel se dégage et la population lyonnaise qui avait tant attendu cette cérémonie, d’un geste spontané, illumine ses fenêtres, descend dans les rues et quelques feux de bengale allumés à la hâte éclairent la statue et la chapelle de Notre-Dame-de-Fourvière (la basilique n’existe pas encore).
Les Lyonnais chantent des cantiques et crient « Vive Marie ! » jusque tard dans la nuit.
La fête des lumières est née !

Plus d’infos :

  • www.fetedeslumieres.lyon.fr/
  • www.lyon.fr/actualite/culture-loisirs/fete-des-lumieres

Sources :

  • www.lyon-photos.com/fete-des-lumieres
  • Lonely Planet
Cet article a été rédigé dans la catégorie Sortir.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


1 + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>