Aider bébé à marcher seul

Comment stimuler bébé qui commence à marcher ou au contraire, comment éviter de le « brider » dans sa velléité de faire ses premiers pas ? Yannick Thomas, psychomotricien, fait le point sur les bons réflexes à adopter.

 ???????????????????????????????

© grainedeshoes.wordpress.com

 

Aider bébé à marcher seul : comment le stimuler ?
Pour encourager l’enfant à marcher, les parents le laisseront découvrir seul son environnement, quitte à dégager ce qui casse ou menacerait de chuter sur lui : si on le soutient sans cesse, il ne pourra plus se passer d’aide et ne trouvera pas son équilibre. « Il saura de lui-même s’agripper pour se redresser, déambuler avec, puis sans appui, » souligne le psychomotricien Yannick Thomas. Ainsi, le trotteur peut être utile, mais sans excès. « Avec l’habitude du baudrier, l’enfant aurait alors tendance à se tenir accroupi, ce qui entrave le processus de verticalisation », précise Yannick Thomas.

 

 trotteur

©web.maxi-auto.com

 

Aider bébé à marcher seul : les mauvais gestes à éviter ?
« Attention aussi à ne pas contrarier ses velléités : laisser l’enfant dans son parc ou sur sa chaise haute en permanence ne l’encouragera pas à explorer. Quant aux chaussures, il ne faut pas en abuser. Elles permettent de bien maintenir le pied à un âge ou le corps de l’enfant est très « malléable », explique le spécialiste. Mais la plante du pied est aussi le siège de nombreux vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses. Une compression permanente risquerait de le priver de sensations nécessaires à son développement. »

Il existe des normes de développement idéales, mais chaque enfant a son rythme propre. Il y a aussi, dès le plus jeune âge, des déterminants culturels importants.

Ainsi a-t-on pu constater que les enfants africains étaient plus précoces, durant les deux premières années de leur vie, que les petits européens. Cela serait dû au portage de bébé traditionnel par la maman…

 

Aider bébé à marcher seul : bébé peut-il développer des défauts en apprenant à marcher ?
Si lors de la naissance, certaines articulations ont été malmenées (hanches, genoux, chevilles…), l’enfant aura une démarche un peu particulière (pieds en dedans ou en canard…). Mais, surtout, cela pourra avoir des répercussions sur toute son organisation osseuse (notamment la colonne vertébrale).

Théoriquement, ces défauts sont remarqués par le pédiatre lors des premières semaines de vie de l’enfant. D’où l’importance des visites chez le pédiatre, dès la naissance. Le port d’une coquille permettra alors de remettre l’articulation en place.

bebe debout400

© bebepetitpom.fr
Aider bébé à marcher seul : et s’il commence sur la pointe des pieds ?
Souvent, au moment de l’acquisition de la marche, les enfants traversent une petite phase de marche sur la pointe des pieds. Si cette démarche est intermittente, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

En revanche, si elle est permanente, il faut consulter pour cette raison précise car un examen clinique s’impose. N’hésitez pas à en parler avec votre pédiatre !

 

Source : magicmaman.com

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


7 + = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>