Comment prendre soin de son maillot de bain ?

Constamment agressé par le sel de mer, l’oxydation du chlore et la chaleur du soleil, le maillot de bain s’affaisse, s’étiole et perd peu à peu de son éclat. Ici, 7 conseils pour en prendre soin.

maillot bain 2

© lolamode.com

 

Lavez-le à l’eau froide

Pour assurer la survie de votre maillot de bain, il est nécessaire, voire vital, de laver votre maillot après chaque utilisation : on boycotte les lavages en machine qui distendent les fibres élastiques  du lycra et on restreint au maximum les simples rinçages à l’eau claire, inefficaces face au chlore et au sel.
Le bon geste ? Lavez à la main, à l’eau froide ou tiède, avec un savon ou un détergent doux.

 

Séchez-le à l’ombre

Tout comme la machine à laver, la sécheuse abîme le maillot de bain, pour la bonne raison que la (forte) chaleur attaque l’élasticité de son tissu. En conséquence, on réduit les (trop) longues expositions au soleil, surtout si le maillot est mouillé, et on le laisse s’égoutter, à plat ou suspendu,  à l’ombre, loin de la chaleur ambiante.

maillot bain 3

©  claudialion.com

 

Dispensez-le de crème solaire

Autre danger : les crèmes solaires et les huiles protectrices qui, dotées de filtres puissants, peuvent tâcher voire décolorer les fibres textiles du maillot.
L’astuce : se protéger 30 minutes avant de mettre son maillot, le temps que la crème pénètre complètement dans la peau.

 

 

Accordez-lui du repos

En règle générale, les matières telles que le lycra, le nylon ou encore l’élasthanne, ont besoin de 24 heures pour retrouver leur forme initiale. Il est donc préférable d’avoir (au moins) deux maillots de bain pour les porter en alternance.

 maillot bain 1

© canalvie.com

 

Protégez-le des frottements

Les rebords de piscine, le sable, les transats… tant de surfaces rugueuses qui, à force de frottements, créent des boulochages sur le tissu des maillots de bain. Prenez donc vos précautions avant de vous asseoir et/ou de vous étendre et, en prévention, dégainez votre serviette de plage.

 

 

Ne le conservez pas en boule

Après avoir ôté votre maillot de bain, il semble plus pratique de l’enrouler en boule dans une serviette, ou pire,  dans un sac plastique. Or c’est le meilleur moyen de le déformer puisque l’humidité prolongée détériore la qualité du tissu. Il s’avère donc judicieux d’attendre que ce dernier sèche à l’ombre, jusqu’à ce que vous soyez (vraiment) sur le chemin du retour.

 

 

Méfiez-vous des spa

La chaleur d’un sauna et les produits chimiques, tels que le brome, exigés par les bains à remous et autres cuves thermales sont aussi des ennemis redoutés du maillot de bain. Et comme il n’y a pas moyen de s’en passer, la meilleure option est de choisir un maillot passablement usagé.

maillot

© acorps-et-bienetre.fr

 

 

Source : marieclaire.fr

Comment s’habiller pour prendre l’avion ?

Portiques de sécurité, siège inconfortable et courants d’air : le périple en avion regorge d’obstacles à surmonter, exigeant une tenue des plus pragmatiques. Petit guide pour voyager avec confort tout en gardant sa dignité stylistique.

 

avion

© sosoandco.fr

 

  • Un pantalon confortable tu enfileras

Sans aller jusqu’au jogging ennemi juré de la mode, je vous conseille les bas ajustés mais aussi élastiques :

  • Les leggings : ils deviendront vos meilleurs amis en vol
  • Un pantalon stretch : si l’idée de sortir de la maison dans la tenue précédente vous rebute
  • Un tregging : Il s’agit d’un fameux mélange entre legging et le pantalon, une façon plus habillée et à la fois plus confortable de voyager

Quel que soit votre choix, préférez un modèle opaque, près du corps et sombre.

 

 

  • Des sneakers tu adopteras

Garantes d’un confort à toutes épreuves et plutôt pratiques à enfiler/retirer, les baskets restent les meilleurs alliées pour s’envoyer dans les airs. On prend soin toutefois de laisser ses runnings au placard et d’opter pour des sneakers dans l’air du temps, comme des Gazelle par exemple.

 

avion 2

© spartoo.com

 

 

  • Plusieurs couches tu superposeras

S’il y a de grandes différences de températures vers là où vous vous rendez, une bonne astuce consiste à superposer les couches de vêtements que vous portez. Ainsi, multipliez débardeur + t-shirt manches longues + petit gilet afin de vous effeuiller à votre arrivée et de ne pas subir de trop grandes différences de températures.

 

  • Une petite laine, tu n’oublieras pas

Au risque de vous sermonner, une maille légère est vivement recommandée, notamment en cas de long-courrier. Clim oblige, on la double d’un chèche ou d’un foulard, précautions indispensables pour éviter de commencer ces congés sous Doliprane.

avion 3

© hellocoton.fr

 

  • Les accessoires tu minimiseras

À moins de vouloir battre le record du plus long contrôle de sécurité, évitez d’enfiler l’intégralité de vos bagues, bracelets, colliers et autres bijoux que vous risquez de retirer deux à trois fois dans la journée. Même chose avec la ceinture qui risque plus de vous ennuyer qu’autre chose.

 

 

Source : marieclaire.fr / sosoandco.fr

 

Passer un été cool quand on est fauchée

À quoi ça sert, l’été ? Traîner entre amis, se la couler douce, étancher sa soif d’aventure, récupérer de 11 mois stressants… Mais cette année, vous êtes à sec ? Tant pis, vous allez en profiter quand même. Et toc.

among the palms

© bons-plans-etudiant.fr

Voyager quand même

En Asie, le begpacking (de backpacking, voyager avec son sac à dos, et beg, mendier) choque. Il faut dire que de plus en plus d’Occidentaux parcourent le globe sans hésiter à financer leur périple en faisant la manche dans les pays pauvres (mais armés du dernier iPhone).
Pour éviter cette horrible faute de goût, et si vous avez des fourmis dans les pattes malgré la dèche, investissez les sites pour fauchés. Sur Gamping, on peut louer le terrain d’un particulier pour camper, sur Couchsurfing, on peut trouver un squat chez l’habitant partout dans le monde, en échange d’un hébergement retour, etc. Mais gare à ne pas tomber sur des relous…

 

Se nourrir l’esprit

Profitez de ces vacances staycation (on reste à la maison parce qu’on n’a pas de quoi filer à Formentera) pour devenir une  » fille Télérama « . Faites des listes de lecture thématiques (tout Proust, tout Fred Vargas) et pillez les bibliothèques, avant d’aller lire paresseusement dans un parc.
Faites aussi des thématiques filmo (par exemple tout Ken Loach, qui a mis ses films gratuits sur Youtube). Sans oublier les festivals de musique et projections ciné organisées partout, l’été. Durant les longues conversations de l’hiver prochain, vous aurez tellement plus d’esprit que ceux qui ont fait 15 jours de soirées animation dans un hôtel club.

lire dans un parc

© ville-bagnolet.fr

Rester fraîche

Il fait 53 degrés (ressentis) et que vous êtes coincée dans cette ville fournaise, sans clim ? Hantez les endroits frais : bibliothèques et musées, qui ont souvent une connexion Wi-Fi gratuite, et sûrement des événements capables d’enrichir un peu plus votre quotient culturel (bon, moins en en août). Sinon, restez planquée dans votre F1 à regarder des séries policières scandinaves pour vous rafraichir l’esprit (Jour Polaire, Bron, The killing – la version danoise, etc). Et puis vivez à la méditerranéenne : sieste le jour, fête la nuit. Ce n’est pas parce que vous êtes coincée à Metz que vous ne pouvez pas avoir la dolce vita.

 

 

Frimer aussi

Le pire d’un été fauchée, c’est le brief retour de vacances des autres : celle qui a fait son stage yoga à Goa, celle qui a picolé 10 jours en Croatie, etc. Sauf que vous, vous êtes pile dans la tendance qui va cartonner à la rentrée : le lagom suédois (qui remplace le hygge). Le principe ? On diminue dépenses, déchets, bilan carbone, pour mieux soigner son moi intérieur. En restant coincée chez vous, vous êtes hyper lagom. Que vous pouvez enrober de wabi sabi, la version nippone de la simplicité volontaire, qui consiste à apprécier l’imparfait de sa vie. Ils vous saoulent avec leurs vacances ? Donnez leur des leçons de sagesse à la mode.


Se remuer

Ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas vous offrir un stage de kitesurf au Mexique que vous ne pouvez pas organiser votre propre  » boot camp  » (ces camps de redressement sportifs de plus en plus prisés pour se muscler à la dure). Si vous étiez sur un transat en plein cagnard, vous auriez la volonté d’un esquimau fondu. Mais là, vous n’avez que ça à faire. Alors filez courir ou marcher dans la ville, à la fraîche, au petit matin. On verra qui est la plus musclée à la rentrée.
Et si vous en avez marre des diktats bikini body (et vous auriez raison), vous pouvez faire comme tous les vacanciers : du farniente à base de glaces et glande.

courir-dans-une-pente-en-ville

© running-et-trail.net


Sonder mamie

Oui, vous n’avez trouvé que cette option : deux semaines dans le Cantal, chez mémé (comme l’été dernier). Et vous avez bien vu leur petit rictus au bureau, après avoir répondu à la question fatidique :  » Et tu pars où en vacances ?  » Tant pis pour eux. Profitez du séjour pour faire de la psychogénéalogie. Interrogez mémé sur la mémoire familiale, prenez des notes, demandez-lui comment elle était dans sa jeunesse, et votre mère, et vos tantes. Partez à la traque des secrets de famille, devenez la Ellen DeGeneres du plateau des Millevaches. Et bim, vous avez gagné 15 ans de psychanalyse d’un coup.

 

Passer sa vie dehors

Non, pas sur le dernier rooftop à la mode, où le premier menu est à 150€. Mais l’intérêt de l’été reste son climat cool, ce qui permet de passer sa vie à des apéros pétanque, pique-niques de minuit, barbecues dans l’arrière cour. Normalement, les meilleurs souvenirs d’été sont ceux partagés entre amis. Alors trouvez les autres recalés du all inclusive à Ibiza, et festoyez : battle de playlists, olympiades de frisbee, batailles d’eau en sirotant des Spritz rapportés dans des gourdes.
Et surtout, postez les selfies de ces fiestas sur Instagram, ça calmera ceux qui ont cassé leur tirelire pour vous en mettre plein la vue depuis Bali.

soiree-amis-jeu-video-125

© afjv.com

Source : glamourparis.com

 

Top 10 des pires cadeaux à offrir pour la fête des pères

 Si la fête des pères est de plus en plus populaire, elle l’est tout de même moins que la fête des mères. Veillez donc à ne pas oublier de faire un cadeau à votre papa ! Attention tout de même aux ratés. Quelques cadeaux à éviter !

papa

© ondernemerschool.com

 

Homme au foyer bonjour !

• Un livre « l’informatique ou le bricolage pour les nuls »
Parce que c’est vraiment le prendre pour le service après-vente de la maison et que, quel qu’il soit, recevoir en cadeau un livre de la collection « pour les nuls », ce n’est jamais très gratifiant.

Le-bricolage-pour-les-nuls

© fnac.com

• Une nouvelle perceuse
Un peu pour les mêmes raisons, il aurait l’impression d’être pris pour l’ouvrier de la maison et il aimerait peut-être faire autre chose de son temps libre.

• Un fer à repasser
Ce n’est vraiment pas de bon goût. Si vous avez un message à lui faire passer, vous auriez pu choisir un autre jour. Evitez aussi de le faire devant toute la famille, cela dit au passage.

Sa masculinité en prendrait un coup !

• Une cravate Snoopy ou PSG
Il faut le dire, ça fait vraiment « beauf ». Soyez sûr qu’il la mettra PEUT-ÊTRE une fois pour vous faire plaisir ; puis, suite aux railleries qu’il aura subit en l’espace de 8h au boulot ou en famille, il s’empressera de la faire disparaitre. De plus, le prix de la cravate PSG a dû bien augmenter récemment.

 Des chaussettes et un caleçon « Bugs Bunny » ou « Titi et Gros minet » 
Offrir des sous-vêtements n’est pas forcément simple ; mais là, il faudrait vraiment le faire exprès ! A la limite pour une bonne blague ?

calecon bugs bunny

© ebay.com

 

• Un produit pour retarder la chute des cheveux
L’intention est presque louable mais quand même ! Il risque plutôt de virer au rouge (colère ou honte, peu importe) que de vous embrasser chaleureusement. Raviver les complexes de la quarantaine, ce n’est franchement pas bien.

• Le gel abdominal « Somatoline Cosmectic »
Arrivé à un certain âge, la gravité (la bière et les gros repas en vérité) commence inévitablement à peser. Evitez donc de le lui rappeler en lui offrant ce gel qui va plus vous aider à perdre 30 € que votre père à perdre quelques centimètres de tour de taille.

 

Vous avez dit inutile ?

 Un cadre photo de lui et maman à accrocher au bureau
Ça plaira à votre mère, c’est sûr. Mais c’est la fête des pères ! Si ça peut lui faire plaisir, le lieu de travail ne doit pas non plus ressembler à une pièce dédié à sa vie de famille, aussi géniale soit-elle.

• Deux billets pour le concert/spectacle de l’artiste que VOUS adorez
Votre générosité vous perdra ? celle envers vous-même peut-être. Le pire, ce sont celles et ceux qui sont persuadés de faire plaisir en espérant plus que tout qu’il les emmènera avec lui voir cet artiste qu’il ne connait même pas.

• La Palme de ce top 10 est attribuée au Guide du bon père  
Si vous souhaitez pourrir l’ambiance de la journée, foncez ! Même avec un énorme penchant pour le second degré (et même le troisième), vous n’obtiendrez pas mieux qu’un rictus. Évitons les règlements de comptes ce jour là.

Le-guide-du-super-papa

© fnac.com

 

Source : radins.com

 

Vite, une nounou pour cet été !

Les vacances scolaires arrivent à grands pas et vous ne savez pas encore où faire garder vos petites têtes blondes cet été ? Et s’ils restaient à la maison…

1024x768_main_Fotolia_15868104_M

Solutia peut répondre à tous vos besoins.

Nos intervenant(s) se déplacent à votre domicile pour quelques heures ou pour des journées complètes, avant ou pendant vos propres vacances, pour un seul ou pour plusieurs enfants.

 

Il n’y a que des avantages :

• Les prestations sont organisées selon vos désirs et votre emploi du temps,
• Vous n’avez aucune démarche administrative à faire : le personnel est salarié de Solutia ; rigoureusement recruté, encadré et formé,
• Nos interventions donnent droit à des crédits ou des réductions d’impôt jusqu’à 50% du montant facturé* et/ou à des allocations CAF selon l’âge de vos enfants,
• Les interventions répondent aux normes des certifications ISO 9001 et SGS Qualicert.

 

Comment ça marche ?

1. Vous faites une demande de devis sur notre site internet www.solutia-domicile.com
fleche rouge bas
2. Nous prenons rendez-vous à votre domicile pour une visite d’évaluation (rythmes de vie de vos enfants, activités que vous souhaitez pour eux, possibilités de financement dont vous pouvez bénéficier),
fleche rouge bas
3. Vous recevez une offre personnalisée adaptée à vos attentes,
fleche rouge bas
4. Nous prenons rendez-vous à votre domicile pour vous présenter l’intervenant(e).

Et si vous le souhaitez, vous pourrez également profiter de quelques sorties cinéma, restaurants ou autres activités en soirée pendant que cette même personne garde vos enfants chez vous !

 

Contactez-nous vite sur http://www.solutia-domicile.com/

 

 

* Selon les conditions de l’art. 199 sexdecies du Code Général des Impôts.

Page 1 sur 181234510Dernière page »