Beauté: comment entretenir le blond?

Soleil, pollution, piscine… Comment entretenir son blond au quotidien ?  On fait le point

blond 1

© lecoloriste.com

Les blonds qui font la tendance

Ça ne vous aura certainement pas échappé, pour la saison printemps-été 2014, la grande tendance est aux blonds froids et pastel vus sur certaines stars comme Miley Cyrus, Holly Siz, Sienna Miller, Fearne Cotton. Si on observe toujours une forte présence du tie & dye (voir article du 01/04/14 dans la rubrique Déco) dans la rue, pour Sylver Boll, le directeur artistique Schwarzkopf, c’est la fin d’une tendance. « Très en vogue l’année dernière, le tie & dye est aujourd’hui encore bien présent mais, selon moi, son heure de gloire est un peu passée. De toute évidence, les deux familles qui se démarquent pour cet été et que l’on peut qualifier de « tendances » sont les blonds pastel et les blonds froids. Parmi ces blonds, on assiste à une explosion des blonds platine mais aussi des nuances cendrées et du dip dye, nouvelle technique qui consiste à mécher les pointes avec une couleur plus soutenue (rose ou bleu le plus souvent). C’est en quelque sorte le nouveau tie & dye. »

Un beau blond, ça s’entretient

Plus que n’importe quelle autre couleur, le blond nécessite un entretien drastique. La première règle, selon Sylver Boll, c’est de bien choisir ses produits : « Il faut impérativement opter pour une gamme de soins adaptée aux cheveux blonds. Riches en pigments, ils vont permettre de rééquilibrer l’oxydation et de corriger les éventuelles variations de couleurs. Sur le marché, il existe aujourd’hui une quantité infinie de marques qui proposent des shampoings et des soins ciblés pour cheveux blonds. Pour un entretien encore plus efficace, je conseille de choisir aussi en fonction de la famille à laquelle on appartient, blond chaud, blond froid, blond pastel ou encore blondré. » Pour que le blond évolue bien, il est vivement recommandé également de nourrir ses cheveux fréquemment avec des huiles ou des masques. Une règle qui s’impose davantage pour les cheveux décolorés qui sont inévitablement plus poreux. L’été, lorsque la chevelure est mise à rude épreuve avec le soleil, l’eau chlorée ou encore l’eau salée, il est important de bien la protéger avec des produits solaires et des huiles waterproof.
A savoir :

pour entretenir un blond décoloré ou nuancé, un rendez-vous chez le coiffeur une fois par mois est recommandé. Contrairement à ce qu’il est conseillé de faire avec toutes les autres couleurs, Sylver Boll affirme que le blond nécessite de faire des shampoings le plus souvent possible. Un cheveu blond sale aura très vite tendance à ternir et à perdre de son éclat.

blond 2 c essence-ultime.fr

© essence-ultime.fr

A ne pas faire

Eclaircir avec du citron :

même si on peut voir sur de nombreux sites que le citron est un allié idéal pour les cheveux blonds, il n’en est rien. En effet, compte tenu de son acidité, le citron opère une altération chimique sur le cheveu mais cette modification est trop agressive et peut considérablement abîmer le blond.

Faire sa couleur soi-même :

Sylver Boll a son avis sur la question : « Il existe de très bons produits dans le commerce mais le blond requiert une véritable compétence professionnelle. En ce qui concerne la décoloration, l’exercice est encore plus délicat, car il existe une multitude de blonds. Dans le Nord, les gens ont des blonds plutôt cendrés tandis que dans le Sud on va trouver des nuances plus cuivrées. Le processus de décoloration sera donc inévitablement différent. Dans mon métier, j’ai très souvent été confronté à des clientes qui venaient nous demander de récupérer les dégâts, c’est pourquoi je préconise vraiment de préférer la technique des coloristes aux kits de préparation à faire chez soi. »
Source : elle.fr

Cet article a été rédigé dans la catégorie Beauté.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


2 + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>