Bébé : pas toujours facile de le coucher

Il n’est pas toujours facile de coucher son petit, surtout lorsqu’il a entre 12 et 24 mois. Voici quelques pistes pour l’aider à traverser cette période difficile et pour lui apporter les moyens de s’endormir serein et indépendant

enfant qui dort c utile.fr

Pourquoi bébé ne veut pas aller se coucher ?

Votre enfant prend de plus en plus conscience qu’il peut être séparé de vous. Il débute sa vie autonome et redoute la séparation. Il teste ainsi vos limites en s’opposant à votre décision de le coucher.

Le coucher : un moment pour se reposer

Ce qui est vrai pour les adultes, l’est encore plus pour les enfants. Il faut éviter toute forme d’excitation avant le coucher. Proposez-lui des jeux calmes, (puzzle, jeu de construction). Evitez la télévision ou les courses poursuite et autre bataille de polochon. Ne haussez pas la voix ou ne le punissez pas avant d’aller au lit car il sera trop perturbé pour bien dormir.

Dormir n’est pas une punition

Il ne veut pas aller se coucher ? Ne lui donnez pas l’impression que vous avez envie de vous débarrasser de lui en l’envoyant se coucher. Attention à l’erreur commune qui est de menacer l’enfant de son lit s’il fait trop de bêtises. Il pensera alors que le lit est le lieu de punition et non pas de repos ou de relaxation. De même, pour qu’il sache que le coucher du soir est beaucoup plus long que la sieste, pensez à laisser un peu de lumière naturelle lors de celle-ci.

Au lit sans drame : de l’intérêt du rituel

Pour que votre petit accepte d’aller au lit sans tragédie, il est important qu’il ne soit pas pris de court. Il faut le préparer à l’avance en proposant des jalons : « Tu iras te coucher après avoir terminé de jouer avec ton nounours. » Instaurez un rituel du dodo, défini à l’avance. Cela peut être le brossage de dents, une histoire, une berceuse, une musique douce, le couchage du doudou. Attention à ne pas l’habituer à s’endormir avec un biberon de lait. D’une part ce sera une habitude très difficile à défaire, d’autre part il risque de développer des caries.

Comment savoir qu’il est temps d’aller dormir ?

Votre enfant a pris le pli d’une heure habituelle de coucher. Cependant après une journée particulièrement longue, si votre enfant manifeste l’envie de dormir par une surexcitation, ou qu’il vous semble plus fatigué qu’à l’accoutumé, qu’il baille, se frotte les yeux ou chouine sans raison, emmenez le se coucher sans attendre l’heure officielle. En effet, laisser passer le train du sommeil risque d’être préjudiciable pour l’endormir après.

A chaque problème, sa solution

Si votre petit a peur du noir, proposez-lui de laisser une veilleuse allumée. S’il veut s’endormir avec son livre préféré pour le protéger, acceptez. S’il a souvent soif, laissez-lui une petite gourde. N’accourez pas dès qu’il pleure un petit peu. Laissez-lui l’occasion d’apprivoiser l’endormissement tout seul, comme un grand qu’il est en train de devenir.

Source :

Côté Famille

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


3 + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>