Les feuilletés de boudin blanc

Etonnez vos invités avec, en entrée de votre menu de fête, un classique revisité : les feuilletés de boudin blanc

belle table de Noel c deco.plurielles.fr

© deco.plurielles.fr

Catégorie : entrée
Difficulté : facile
Recette pour : 4 personnes
Temps de préparation : 20 mn
Temps de cuisson : 35 mn

Ingrédients :

  • 8 échalotes
  • 30g de beurre
  • 5 cl de vinaigre de cidre
  • 1 c. à café de sucre cassonade
  • 2 boudins blancs

  • Huile neutre
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 jaune d’œuf
boudin c supermarchesmatch.fr

© supermarchesmatch.fr

Recette :

  • Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6)
  • Epluchez et émincez les échalotes. Faites-les fondre 10 min dans le beurre dans une casserole
  • Ajoutez le vinaigre et le sucre, laissez cuire encore 10 min sur feu moyen
  • Faites dorer les boudins 5 min dans la poêle dans l’huile. Détaillez la pâte feuilletée en quatre rectangles
  • Répartissez les échalotes sur la moitié de chaque rectangle
  • Coupez les boudins en deux dans la longueur, déposez la moitié d’un boudin sur les échalotes
  • Roulez délicatement la pâte autour des boudins, déposez-les sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé
  • Badigeonnez les friands de jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau
  • Mettez les friands à cuire 10 min au four
  • Servez chaud

Pour en savoir plus sur le boudin blanc

Quand ?
Traditionnellement associé aux fêtes de fin d’année, on commence à le trouver chez son charcutier à partir de septembre et jusqu’à Pâques. Certains en fabriquent toute l’année.

Pourquoi si blanc ?
Cru, il est rosé. Le boudin est cuit dans une eau à 90°C  et la viande qu’il contient blanchit. Il est ensuite immédiatement plongé dans une eau glacée, ce qui va lui permettre de rester bien blanc.

Comment le cuire ?
Surtout, on ne le pique pas. Seul un passage à feu doux évite qu’il n’éclate. On le dore simplement dans un beurre blond. On peut aussi le réchauffer dans une sauce, l’enrouler dans une pâte feuilletée ou à brioche ou le couper en rondelles pour agrémenter une tarte.

Un air de famille
Rien à voir avec le boudin noir, le boudin blanc est proche de la weisswurst allemande (à base de veau, d’œufs et de crème), du white pudding, spécialité irlandaise et écossaise, qui se consomme au petit déjeuner, ou du boudin blanc de Liège, a base de porc et parfumé à la marjolaine.

Côté diététique ?
Le boudin blanc est deux fois moins calorique (242 calories pour 100g contre 410) que le boudin noir. Préférez un boudin acheté chez le charcutier plutôt qu’en grande distribution : il sera moins gras.

Avec quoi le servir ?
Une purée de pomme de terre ou de céleri. L’acidité des fruits lui convient bien : pommes en compote ou poêlées, grains de raisin blanc sautés, ananas rôti… Il aime aussi les épices et le sucré-salé : mariez-le au pain d’épice ou au spéculoos.

Source :

Magazine Saveurs

Cet article a été rédigé dans la catégorie Cuisine.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 5 = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>