Généraliste ou pédiatre ?

Pas toujours facile de faire un choix entre son généraliste ou un pédiatre pour son tout-petit. Voici quelques indications d’aide à la décision

Vous entretenez de bonnes relations avec votre médecin de famille, mais la maternité où vous avez accouché vous conseille un pédiatre.

La réforme du médecin traitant vous laisse en effet libre de consulter un pédiatre sans voir de généraliste au préalable. Mais lequel choisir pour suivre votre enfant pendant ses premières années et plus ?

Chacun ses avantages :

Votre médecin généraliste vous connaît ainsi que votre famille, il sait voir la situation de manière globale et vous parler en tant que femme et mère ; il est proche de vous.

En France, on compte seulement un pédiatre pour 5 300 enfants. Et leur nombre risque encore de diminuer avec les vagues de départs à la retraite non remplacés. Vous aurez donc sûrement plus de facilité à trouver un médecin généraliste près de chez vous qu’un pédiatre.
Un aspect encore renforcé si vous habitez à la campagne, les pédiatres étant concentrés dans les grandes villes.
En résumé : pour des questions pratiques, choisissez un médecin pas trop loin de chez vous. Pédiatre ou généraliste, vous serez rassurée de savoir votre médecin à proximité en cas de besoin

enfant

© aufeminin.com

Le pédiatre, médecin spécialiste de l’enfant et de l’adolescent, a une connaissance plus approfondie de ses pathologies.

Seuls 20 % des enfants sont régulièrement suivis par des pédiatres. Ce sont pourtant les spécialistes de la prise en charge globale des plus jeunes, de la naissance à l’après-puberté (0-18 ans). En fait, la proportion des enfants qui consultent un pédiatre varie beaucoup en fonction de l’âge. Elle monte jusqu’à 60 % en ce qui concerne les moins de 2 ans. Il existe en effet des symptômes et des pathologies spécifiques aux bébés que les pédiatres connaissent mieux du fait de leur formation (quatre ans de spécialisation en pédiatrie en plus des études médicales de base).
En résumé : bien que les médecins généralistes soient légalement aptes au suivi médical des nourrissons, même pour les visites obligatoires des 1er, 4e et 9e mois, les pédiatres semblent les mieux placés pour repérer et diagnostiquer les pathologies des bébés.

Il sera plus au fait des derniers traitements pour des pathologies un peu complexes.

Ces deux médecins peuvent être consultés, soit en cabinet privé, soit en consultation hospitalière publique ou privée. Vous pouvez aussi vous adresser à la consultation de PMI (Protection Maternelle et Infantile) de votre quartier. Vous y serez accueillis par une équipe comprenant au moins un médecin pédiatre et une infirmière-puéricultrice. Ils prendront le temps de vous écouter et de vous conseiller de manière personnalisée. La puéricultrice ira vous visiter à domicile si vous avez des problèmes que vous préférez évoquer avec elle plus intimement. Ce service prendra en charge l’enfant jusqu’à 6 ans et il est entièrement gratuit. Il travaille en lien avec les services sociaux de votre secteur.

Les grandes dates à respecter :

Les examens de santé de l’enfant sont obligatoires et trois donnent lieu à l’établissement d’un certificat de santé.
Le premier avant 8 jours (avec certificat de santé), puis 1 mois, 2 mois, 3 mois, 4 mois, 5 mois, 6 mois, 9 mois (avec certificat de santé), 12 mois, 16 mois, 20 mois, 24 mois, 30 mois (avec certificat de santé), 36 mois, 42 mois, 48 mois, 54 mois, 60 mois, 66 mois, 72 mois.
Tout ceci permet de prendre en compte tous les problèmes de votre enfant et de vous proposer des solutions adaptées, mais aussi de faire le bilan de l’état de santé des enfants de toute la France afin d’établir des mesures nationales.
Pensez à emporter le Carnet de Santé de l’enfant à chaque visite médicale et aussi votre Journal de Bord de Bébé .

Sources :

  • www.infobebes.com
  • www.lesalonbaby.com

 

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 1 = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>