Promenez-vous dans le jardin des écorces

Lorsque l’hiver arrive et que les dernières feuilles tombent, un autre jardin se dévoile. Troncs, branches et rameaux des arbres et arbustes sont à nu. Caressés par les rayons rasants du soleil, ils exhibent leur écorce, cet épiderme resté dans l’ombre depuis des mois.

Montre-moi à quoi ressemble ton écorce, et je te dirai quel arbre tu es.

Car si les arbres diffèrent par leur ramure, ils se distinguent également par leur peau qui peut présenter une grande variété de couleurs : rouge, vert, blanc, argenté… Cette peau varie également dans sa texture – pelucheuse, lisse, en écailles… ainsi que dans sa forme. Simplement en regardant l’écorce d’un arbre, peut-on reconnaître son essence voire percer son âme ? Promenez-vous dans le décor de la nature et (re)découvrez ses beautés.

Les bouleaux blancs sont très décoratifs l’hiver, et plus particulièrement le bouleau de l’Himalaya ‘Jacquemontii’, un arbre à la ramification élégante et à l’écorce blanc pur qui s’exfolie naturellement.

Bouleau blanc

© gerbeaud.fr

Le pin maritime  est emblématique des régions littorales. L’ écorce de son tronc est très décorative. Elle est très épaisse et se crevasse avec les années pour former de magnifiques écailles brun-rougeâtre.

pin maritime

© gerbeaud.fr

Le cerisier du Tibet porte une superbe écorce lisse et brillante, d’une rare couleur brun acajou. Ce petit arbre très prisé des Japonais est vraiment un incontournable au jardin des écorces.

cerisier du tibet

© gerbeaud.fr

L’écorce des platanes est très caractéristique. Elle se fissure en écailles appelées ‘rhytidomes’, aux formes très aléatoires. Lorsqu’elles se détachent du tronc, elles laissent apparaître des zones lisses de couleur crème,  jaunâtre ou même bleutée, qui côtoient les vieilles parties d’écorce verdâtres et foncées. Le contraste est saisissant !

Platane se camoufle

© gerbeaud.fr

L’érable du Père David  est sans doute le plus beau des érables à peau de serpent. L’écorce est lisse, verte striée de blanc, et donne à l’arbre un aspect exotique.

Erable peau de serpent

© gerbeaud.fr

Impossible de parler des écorces colorées sans évoquer les cornouillers. Dans ce genre botanique très vaste, il existe de nombreuses espèces dont les jeunes rameaux prennent de superbes couleurs vives. Spectacle garanti en hiver !

Ecorces et Rameaux

© gerbeaud.fr

Cornus alba ‘Sibirica’ porte de jeunes rameaux rouge vif. Pour en profiter autant que possible, une taille fréquente en fin d’hiver permet de renouveler la pousse de ses jeunes rameaux (qui sont les plus colorés).

Chez les cornus, la diversité de couleurs des jeunes rameaux est impressionnante : crème, jaune, orangé, rose, rouge, vert et même mauve !

Ecorce colorés

© gerbeaud.fr

Le pin ‘Napoléon‘, est un conifère peu cultivé malgré sa grande valeur ornementale. Son écorce se détache en plaques comme celle du platane, mais les nouvelles zones dégagées portent des couleurs inattendues : vert clair, ponctuellement rouge-orangé.

9-pin-napoleon-ecorce

© gerbeaud.fr

Source :

  • www.gerbeaud.fr
Cet article a été rédigé dans la catégorie Déco.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 1 = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>