La CGT n’est pas favorable à une nouvelle convention collective pour les services à la personne

Pour la CGT, la façon d’appréhender la notion même des services à la personne et les réponses à donner constituent un véritable enjeu pour notre société : de quels types de services parle t-on ? En réponse à quels besoins ? Quels modes de financement ? Quelles conditions de travail ? …

La CGT n’est pas favorable à une nouvelle convention collective dans le secteur des services à la personne. La CGT n’est pas signataire de l’accord du 12 octobre relatif au champ d’application de la Convention Collective des Services à la Personne. Cette nouvelle convention contribue à un émiettement particulièrement préjudiciable pour les salariés dans un champ d’activités déjà largement couvert par des conventions collectives ou des avenants, aussi bien dans le secteur lucratif que dans le secteur associatif.

Plus de deux années de négociation pour aboutir à un accord inacceptable pour la CGT. Ce texte constitue, en effet, un amalgame entre des activités de services que l’on pourrait qualifier de « confort » : soutien scolaire, travaux ménagers, dépannage informatique et des activités d’aide à la personne : services à des personnes âgées, dépendantes et/ ou handicapées qui, pour la CGT, devraient relever d’un grand service public.

Ce secteur où domine actuellement la plus grande précarité, tant au niveau des salaires que des conditions de travail, mérite d’autres solutions qu’une nième convention collective.

La CGT est fortement impliquée dans les conventions collectives existantes aussi bien dans le secteur lucratif que dans le secteur non lucratif .Pour ce secteur associatif, la CGT souhaite la négociation d’une convention collective unique porteuse de garanties collectives fortes pour les salariés en terme de salaires, conditions de travail, formation, reconnaissance des qualifications, perspectives de déroulement de carrière…

Pour la CGT, la façon d’appréhender la notion même des services à la personne et les réponses à donner constituent un véritable enjeu pour notre société : de quels types de services parle t-on ? En réponse à quels besoins ? Quels modes de financement ? Quelles conditions de travail pour les salariés du secteur ? La CGT estime qu’il y a urgence à répondre aux attentes et besoins des salariés/ées du secteur par la mise en place de qualifications et leur reconnaissance avec des véritables garanties individuelles et collectives.

En vue d’une réflexion globale sur le sujet et dans le but d’élaborer propositions et revendications pour la mise en place d’une véritable sécurité sociale professionnelle pour les salariés du secteur la CGT a mis en place un collectif confédéral de travail sur le sujet des services à la personne.

Source : cgt.fr / actiserv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 + 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>