La tartine : l’essentiel du petit déjeuner d’un enfant

A partir de 3 ans, le petit déjeuner d’un enfant doit se composer idéalement d’une boisson à base de lait et de pain. Voici quelques infos pour comprendre le rôle essentiel de la tartine et quelques idées pour varier les plaisirs de vos enfants dès le matin

tartine c e-sante.fr

© e-sante.fr

Pourquoi des tartines ?

Parce que la grande majorité de ces produits industriels (céréales, brioches…) sont trop sucrés, parfois trop salés, trop pauvres en fibres et ont un index glycémique (IG) élevé (ce qui signifie que leurs glucides sont très vite absorbés avec un coup de barre assuré vers 10h).


Parce que, sauf pour les mueslis où l’on trouve des fruits secs et séchés, les céréales se ramollissent dans le bol de lait et se transforment en une bouillie que l’on ne mâche pas.Du coup, cette purée liquide s’avale d’un coup ou presque, ce qui ne laisse pas le temps au cerveau de mettre en route le centre de satiété.
Tandis que des tartines, surtout quand elles sont taillées dans un pain riche en fibres, doivent se mâcher afin de pouvoir être avalées, même si on les trempe dans le bol ! Cela prend un peu plus de temps, mais on n’aura pas de fringale… à condition que ces tartines soient faites avec le bon pain et la garniture adéquate.

Ne faites pas l’impasse sur la qualité du pain !

pain c atelierdupain.fr

© atelierdupain.fr

Avant tout, sachez que quelle que soit leur garniture, le secret des bonnes tartines du petit déjeuner réside dans la qualité du pain et dans sa fraîcheur.
Pour ne pas en manquer, gardez toujours, au congélateur, une provision de tranches de pain complet ou aux céréales emballées individuellement dans du papier film.

Pain, beurre, confiture ?

C’est la tartine classique et l’une des meilleures.
Si le pain blanc a un Index glycémique très élevé (96, presque comme celui du sucre pur qui est de 100 !), il retrouve lorsqu’il est beurré et légèrement confituré, un IG moyen autour de 60 car les lipides retardent l’absorption des glucides.
Les bonnes doses sont 10 g de beurre et 20 g de confiture pour 60 g de pain.
Mais des tartines de pain complet ou mieux encore de pain aux céréales ou intégral qui ont un IG plus bas, c’est encore mieux !

Pain et pâtes à tartiner chocolatée * ?

Bien que les pâtes à tartiner chocolatées soit très sucrées, leur Index glycémique est bas parce qu’elles sont grasses, ce qui n’est pas vraiment une qualité nutritionnelle.
En fait, les pâtes à tartiner ou le Nutella sont toutes trop sucrées et trop grasses pour le  petit déjeuner ! Elles devraient être consommées comme une friandise, après les repas ou en goûter
* Voir notre article sous la rubrique tendance « pâte à tartiner au chocolat : parce qu’il n’y a pas que le Nutella publié le 09/10/13

enfants tartines c famili.fr

© famili.fr

Pain et crème de marrons ?

La crème de marrons est très riche en glucides (65,5 %) : ceux des châtaignes (17 % environ) et ceux du sucre ajouté (49 % environ). Mais elle ne contient pas de lipides et elle a le mérite d’apporter des sels minéraux et un peu de vitamines. Néanmoins, son IG (de 60) est assez élevé.
Si l’on se contente d’une cuillerée à café (comme pour la confiture) sur chaque tartine, pas de problème. Si l’on recouvre généreusement celles-ci d’une belle épaisseur de crème de marrons, on risque fort une fringale en fin de matinée pour cause de trop de glucides rapides.

Pain et fromage blanc ?

Du pain de campagne ou aux céréales légèrement toasté, recouvert d’une belle cuillerée à soupe de fromage blanc  et d’un petit filet de miel liquide (1 cuillerée à café), voilà qui peut être délicieux.
Et très bien équilibré de surcroît ! Le fromage blanc apporte un peu de protéines qui, avec celles du pain, contribueront à la satiété : toute fringale est exclue jusqu’à l’heure du déjeuner.
Si l’on y ajoute quelques fruits : fraises, abricots ou figues coupées en morceaux pendant leur saison, pomme ou poire en hiver, on aura des tartines vitaminées et originales !

Pain et fromage ?

Pour « les bec salés » !

tartine froamge c skynet.be
On tartine des tranches de pain complet d’un bon fromage à pâte molle, genre camembert de Normandie (AOC), brie de Meaux ou de Melun faits à cœur, chèvre bien moelleux. Mais sans beurre, sinon, elles seront vraiment trop grasses.
Aucun risque de fringale puisqu’il n’y a pas de sucre. Avec un IG très bas, ces tartines sont exemplaires. En plus, elles apportent un peu de calcium, ce qui n’est pas plus mal !
Pour les enfants, mieux vaut se dispenser d’utiliser un de ces « fromages pour les kids» industriels et autres qui renferment des additifs (alors qu’il n’y en a pas dans les fromages traditionnels) et qui sont aussi beaucoup plus gras.

Source :

e-sante.fr

Cet article a été rédigé dans la catégorie Enfant.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 5 = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>