Pas facile de faire garder son enfant lorsque les assistantes maternelles sont déjà débordées et les crèches au complet ! Divers organismes l’ont bien compris et offrent des alternatives sur Bordeaux.

Pour faire   garder leur progéniture, les familles peuvent par exemple faire appel aux   étudiants. A ce titre, l’agence bordelaise Babychou Services propose   notamment des «job-dating rentrée» tous les vendredis après-midi jusqu’à   mi-juillet. «Lors de ces journées, les étudiants déposent un CV ; ceux qui   sont retenus passent un entretien puis rencontrent la famille de l’enfant   qu’ils vont garder», informe Stéphanie Champion, responsable de l’agence.   Ainsi, ils peuvent dégoter des gardes ponctuelles ou régulières, selon leurs   disponibilités. Mais, attention, l’agence recherche des profils expérimentés,   diplômés du secteur Petite Enfance ou du secteur médico-social, «ou qui   possèdent une vraie expérience dans la garde d’enfant».

 

illus_categ_maman

 

Des   «mamies nounous» tendance
Le service de garde à domicile Kinougarde, lancé en 2010 par le Groupe   Complétude, propose quant à lui de garder les enfants après l’école, sur un   créneau qui constitue parfois un vrai casse tête pour les parents ! Parmi ses   intervenantes professionnelles, il recrute des jeunes mais aussi… des   «mamies nounous» ! «C’est un profil qui plait à certains parents car elles   ont une vraie expérience de la vie et sont souvent encore dynamiques »,   explique-t-on au sein de l’agence bordelaise. «Elles aiment s’occuper des   enfants, leur préparer des choses, bouger…»



Faciliter la garde partagée
Le réseau Solutia Services à domicile s’est placé sur un autre créneau :   faciliter l’échange des familles souhaitant pratiquer la garde partagée, à   travers des «family dating», organisés tous les mercredis de 16h à 19h.   «L’idée de ce rendez-vous est de faire se rencontrer deux familles pour   qu’elles s’arrangent sur les horaires de garde de leur enfant en vue de   mettre en place une seule professionnelle qui viendra garder les enfants chez   les deux familles en alternant les semaines», raconte Amélie Gobert,   responsable de l’agence bordelaise. En théorie, cela permet de réduire les   coûts de garde en les divisant par deux !



Garde rapide

Dans un autre genre, Récréa’Land Garderie, située dans la galerie commerciale   d’Auchan, à Bordeaux Lac, permet aux parents de laisser leurs enfants au cœur   d’une plaine de jeux couverte pendant qu’ils vont faire leurs courses. A 5€   la demi-heure, 7€ l’ heure ou 9,80€ les trois heures, le site propose des   durées de gardes courtes mais reste utile pour les accros au shopping.

Enfants polyglottes
Encore plus originale, l’agence Speaking Agency   propose un service de baby-sitting à domicile dans une langue étrangère   appelé Baby Speaking. Pour familiariser l’enfant à l’anglais, l’allemand,   l’espagnol ou au chinois, elle fait appel à des «baby-speakers» natifs de la   langue choisie, dotés d’un savoir-faire pédagogique et d’une mallette «conçue   avec des experts en acquisition du langage pour les plus jeunes» selon   Charles Guillon de l’agence Speaking Agency. Ils doivent permettre l’apprentissage de la langue de manière ludique et divertissante (activités,   CD’s de chansons, etc.). Ou comment faire de son enfant un parfait   polyglotte… précoce ! •

Speaking agency : www.baby-speaking.fr
Solutia Bordeaux: 06 15 67 12 73
Babychou Bordeaux : 09 81 30 28 14
Kinougarde Bordeaux : 05 56 23 03 99
Récréa’Land : www.recrealand.com

Photo :   Stéphanie Champion, responsable de l’agence bordelaise Babychou Services © EM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


6 + = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>