Sushi par çi,
sushi par là !

Réputés pour leurs bienfaits sur la santé, sushis, tempuras et yakitoris connaissent un succès sans précédent dans le monde qui comptera d’ici trois ans près de 50.000 restaurants japonais, soit le double du nombre actuel.

Sushis au foie gras en France ou au fromage frais aux Etats-Unis: le boom international de la cuisine nippone suscite des adaptations locales mais aussi des dérives selon les autorités de Tokyo qui veulent instaurer un système pour authentifier la vraie gastronomie japonaise.
« Notre objectif est d’offrir au monde de l’authentique cuisine japonaise », a expliqué le ministre de l’Agriculture, Toshikatsu Matsuoka, lors d’un récent colloque à Kyoto.

A Paris, où se sont multipliés ces dernières années les restaurants japonais, le JETRO, organisation du Commerce extérieur nippon, a déjà pris les devants, en mettant en place une commission d’évaluation de la cuisine japonaise, sur des critères de qualité, d’hygiène et de service.

Sushi-La-Mode

Quoi qu’il en soit, la consommation des français, qui ne cesse d’augmenter, risque de favoriser l’ouverture de restaurant et de chaine, plus intéressés par leur chiffre d’affaire que par la défense de la gastronomie japonaise.

Un conseil… pour se faire plaisir et vous garantir des produits de première fraicheur : faite vous-même vos sushis. C’est pas si compliqué et bien plus amusant !

Cet article a été rédigé dans la catégorie Cuisine.
Si vous le souhaitez, mettez le en favori permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 5 = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>